Onigiris aux Nombrils de Vénus

Une recette d’Onigiris, le fameux casse-croûte japonais. Mais cette recette-là est aux nombrils de Vénus bretons! Récoltés sur les talus, pour faire un repas consistant lors des belles journées d’hiver passées à battre la campagne. Découvrons alors cette recette d’onigiri aux nombrils de Vénus.

Nouvelle Lune du 4 décembre 2021

Une cueillette en famille

Coucou, Nous voici à la nouvelle lune de Décembre. Dehors, sur les talus des chemins creux, revient une petite plante très appréciée de mes enfants. C’est la raison pour laquelle, lors de nos promenades, nous devons nous arrêter régulièrement pour leur cueillir une poignée à chacun. Ils s’empresseront de les grignoter joyeusement.  

Une plante très locale

Elle pousse en abondance en Bretagne et a même un petit nom local, “Krampouz Muzik” (oui oui, ça parle de crêpes…). On cueille ses feuilles de la fin de l’automne jusqu’au printemps. C’est à dire durant cette période qui est suffisamment humide pour qu’elle n’ait pas envie de sortir sa hampe florale. 

Nombrils de Vénus

Umbilicus Rupestris

Cuisiner le nombril de Vénus

Les nombrils se mangent plutôt crus

Il y a quelques jours, nous sommes partis en cueillette, les enfants et moi. Nous avions en tête l’idée d’en faire un repas consistant. Je savais que je m’inspirerais d’une recette asiatique qui me permette de les utiliser crus. Mais je n’avais pas encore décidé laquelle. Et puis mon petit moule à Onigiri m’a fait de l’oeil dans le tiroir du buffet. Il était temps que je montre à mes enfants comment réaliser ces délicieux sandwichs japonais. 

Cueillette de Nombrils de Vénus

Inspiration « fusion food »

Je n’ai pas suivi de recette traditionnelle, bien au contraire. J’ai eu envie d’en faire une version “bretonne” en utilisant le maximum de produits locaux et de saison. Seul le riz est du riz gluant en provenance d’Asie. Les autres ingrédients peuvent tous être trouvés localement.  Mon amoureux, voyant que je remplaçais le vinaigre de riz par de l’huile de caméline a tout de même fait une tête bizarre. Mais une fois dans l’assiette c’est lui qui a fini les miettes des Onigiri aux nombrils! 

Ingrédients pour Onigiris aux nombrils de Vénus
Farce pour Onigiris aux nombrils de Vénus

Une recette adoptée

Qui peut évoluer avec les saisons

Le résultat était réussi, et je suis très heureuse de partager la recette avec vous. Je vous conseille d’adapter la farce à votre goût, et au fil des saisons. C’est aussi typiquement le genre de recette santé qui saura prendre soin de vous en ce mois de décembre qui peut être chargé en nourriture riche et raffinée.  Pour un effet maximal, n’hésitez pas à l’emporter dans un sac à dos. À la déguster lors d’une ballade santé en forêt ou sur des rochers. 

Onigiris aux nombrils de Vénus

Recette d’Onigiri aux nombrils de Vénus

Cuisson du riz: 30mn / Dressage: 10mn

Ingrédients

Pour 4 grands Onigiris


200g de riz gluant
3 cuillères à soupe d’huile de Cameline / ou de Chanvre
Un petit saladier de Nombrils de Vénus
Une poignée de noisettes et de graines de tournesol torréfiées.
1 crotin de chèvre frais
1 cuillère à soupe de miel
Une grosses pincée de sel
Deux feuilles d’algues

Recette

  1. Tremper le riz 30mn, le rincer puis ajouter 200g d’eau, l’amener à ébullition, baisser le feu, couvrir et après 10mn couper. Une fois tiédi, ajouter l’huile de cameline, mélanger.
  2. Équeuter les nombrils et les hacher grossièrement. Ajouter le fromage, les noisettes hachées, les graines, le miel et le sel, mélanger.
  3. Dans la paume de la main mettre une grosse boule de riz, au centre faire un trou. Verser le mélange puis ajouter du riz pour recouvrir.
  4. Applatir en forme un triangle et ajouter à sa base un rectangle d’algues pliées
Onigiris aux nombrils de Vénus

Merci de votre intérêt !

Nous arrivons à la fin de cette troisième newsletter. Pour nous, la première fête de cet hiver approche à grands pas : il s’agit de la St Nicolas que j’aime fêter en faisant des gâteaux du Nord et de l’Est en souvenir de mon arrière grand-mère Ch’ti.  Profitez bien de ce temps de connexion, de la chaleur de vos foyers comme du froid du dehors qui fait rosir les joues. Pensez à mettre des graines aux oiseaux et prenez le temps de les regarder picorer. Osez sauter dans les flaques, trouvez un petit coin d’humus à respirer et enfin de temps en temps, le soir, dans la nuit froide et noire, prenez le temps de trouver la lune et d’admirer sa beauté. Tout est à sa place. 

Ressources sur les Nombrils de Vénus

Autres articles sur la cuisine sauvage

Cet article a été publié en premier dans ma newsletter de décembre 2021.
Si tu souhaites en savoir plus sur les fleurs sauvages de nos régions et me rejoindre dans leur exploration, clique ci-dessous: