Teindre à la Patience (Rumex Crispus)

Une recette tinctoriale qui donnera de jolies couleurs avec une plante locale et loin d’être en voie de disparition! Teindre à la Patience Crêpue a été une belle découverte et je compte récidiver au printemps !!

Nouvelle Lune du 4 novembre 2021

Un passage important

Coucou, Nous voici à la nouvelle lune de Novembre, et avec elle prend fin Samhain et les fêtes de la fin du mois d’Octobre. Nous sommes définitivement passés de l’autre côté de la lumière. Il est temps de ramasser les courges du jardin et de se laisser doucement avaler par le givre et la nuit.  

Le Rumex Crispus

Ce mois-ci, j’ai récolté la Patience Crépue (Rumex Crispus), cette plante invasive qui pousse partout en Bretagne. Dans les prairies pâturées mais aussi dans les potagers et au bord des chemins. Elle en fait râler plus d’un, cette fleur. Beaucoup rêvent de s’en débarrasser cependant la comprendre c’est l’adopter et la remercier de sa présence.  

Tout d’abord, la Patience c’est une polygonacée, cousine de la Rhubarbe, de l’Oseille et du Sarrazin. On l’appelle “bio-indicatrice” car sa présence nous informe sur la nature du sol. Elle s’implante sur un sol compacté. Elle va de ses racines puissantes remuer la terre pour la rendre plus légère. Une fois sa mission effectuée elle se retire pour laisser place à d’autres…  

Ensuite, ses jeunes feuilles peuvent se manger. Ses racines bues en infusion éliminent les toxine, mais ce n’est pas ce dont j’ai choisi de vous parler ce mois-ci… 

Teindre avec le Rumex

Pendant les derniers jours de soleil et de douceur, j’ai récolté hampes florales (fraîches & séchées) et racines. Je les ai transformées en bains tinctoriaux sur la chaleur de mon poêle rallumé.  Il faut l’avouer, j’ai un intérêt dévorant pour la teinture végétale, tel que je ne sais pas par quel bout le prendre.

Alors cet exercice de la Newsletter a été pour moi un moyen de me mettre en action. Avec le rumex, je n’ai pas eu besoin de parcourir internet à la recherche de crème de tartre ou de poudre de garance. La recette est toute simple, et je vous la laisse ci-dessous à télécharger: 

Une manique en patchwork

Une fois les teintures terminées, j’ai eu envie de pousser un peu plus loin l’exercice. Mon rêve est de créer des quilts aux motifs traditionnels à partir de ces tissus teints.Dans la suite de ces bains de teinture, j’ai imaginé un petit pas à pas qui vous permettra de réaliser une manique de cuisine. J’ai choisi de réaliser un motif étoilé. Vous pourrez encore une fois finir avec un cadeau à offrir. Et au delà du cadeau, une philosophie de vie à semer autour de vous! 

Ces deux étapes auront été un sacré défi pour moi. J’avoue que j’ai encore beaucoup à apprendre sur la teinture comme sur le patchwork. Certains tissus ont des tâches noires que je ne comprends pas, et mon étoile est toute tordue ! Je suis cependant bien contente d’avoir progressé dans le bon sens avec cet exercice, et d’avoir réussi à aller jusqu’au bout avec succès.  

Voilà, cette newsletter touche à sa fin et au fond de mes idées mûrit déjà celle du mois de décembre. J’espère qu’elle vous aura plu mais aussi qu’elle vous aura donnée envie de continuer à me suivre dans cette aventure! Je vous souhaite à tous une douce entrée dans l’hiver. Que ce mois sombre et humide vous permette de vous délester de ces pensées qui vous entravent et vous freinent. Que ces jours courts et gris vous aident à vous recentrer sur la petite flamme essentielle qui brûle en vous et vous anime. 

Ressources sur la teinture Végétale

Autres articles sur le sujet

Autres articles sur le rumex

Cet article a été publié en premier dans ma newsletter de novembre 2021.
Si tu souhaites en savoir plus sur les fleurs sauvages de nos régions et me rejoindre dans leur exploration, clique ci-dessous: